Site officiel de l'Office du Tourisme

Contacter

Accueil /// L’Office de Tourisme /// Je visite et je bouge /// Circuits thématiques /// Pont-Aven à Quimperlé

  • Chapelle de Trémalo à Pont-Aven
  • Différentes pratique de nautisme à Pont-Aven
  • Jeux sur les chaos de l’Aven
  • Rives de l’Aven au centre ville
  • Chapelle de Trémalo à Pont-Aven
  • Différentes pratique de nautisme à Pont-Aven
  • Jeux sur les chaos de l’Aven
  • Rives de l’Aven au centre ville

Pont-Aven à Quimperlé

Pont-Aven à Quimperlé par la côte

Circuit touristique de Pont-Aven à Quimperlé par la côte, environ 45km.

RIEC-SUR-BELON, terre de bocages, de rivières et de mer

Ce n’est que du bonheur pour les amoureux de nature et de tradition. La situation de Riec-sur-Bélon, est exceptionnelle entre deux rivières navigables, l’Aven et le Bélon. Par des superbes sentiers côtiers, vous passerez d’une rivière à l’autre, à leur rencontre avec une vue panoramique sur leurs estuaires.

A voir , deux ports, le Port de Bélon – rive droite et rive gauche - où la réputation de son héroïne, l’huître plate n’est plus à faire. Ainsi que le charmant petit port de Rosbras sur la rive gauche d l’Aven et qui fait face au port de Kerdruc.

La commune de Pont-Aven a été créée en 1790, avec environ 180 hectares par prélèvement sur la comme de Riec (rive gauche) et celle de Nizon (rive droite)

MOËLAN-SUR-MER , terre de marins et de pêcheurs
Tournée vers la mer, Moëlan-sur-Mer séduit par ses sentiers côtiers longeant la côte découpée, ses trois ports pittoresques : le Bélon, Brigneau et Merrien.

Les plages de Kerfany face à Port-Manech, de Trenez et son île percée accessible à marée basse, font la joie des baigneurs.

L’âme de Emile Jourdan plane encore autour de la chapelle Notre Dame de Lanriot. Les vitraux de facture moderne, s’inscrivant dans le courant artistique des Seiz Breur, ont été réalisés par le maître verrier Job Guével. Près de la chapelle, une stèle tronconique de 2.55 m a été érigée en 1866 et provient de la chapelle de Saint Guenal.

Une vache en pleine mer !
Vous dirigeant vers le point de vue de Brigneau, n’entendez-vous pas une sorte de meuglement ? Ce bruit provient d’une bouée qui indique aux marins la proximité des ports de Brigneau et de Merrien par un signal sonore dû aux mouvements de la mer. Le son émis vaut à la bouée le nom de « vache de Brigneau »

CLOHARS-CARNOËT, Le Pouldu, l’autre terre d’accueil des peintres

Côté peintres, la reconstitution historique de la Buvette de la Plage tenue par Marie Henry, où durant l’hiver 1889, Gauguin, Meyer de Haan décorèrent les murs, portes, vitres et plafond de la salle à manger. C’est un lieu émouvant à l’atmosphère très douce, ancienne halte des pêcheurs, des ramasseurs de goémon ou des pigouliers.
Au départ de la maison musée, le chemin des peintres, deux circuits possibles (de 5Km ou 2 Km) pour voir les sites peints par Gauguin, Meyer de Haan, Charles Filiger, Sérusier.

Côté patrimonial, l’abbaye Saint- Maurice, souvenir des moines cisterciens, se situe sur les bords de la Laïta, à l’orée de la forêt domaniale de Clohars dans un site naturel remarquable. Grâce à une caméra infrarouge, vous observerez la colonie de chauve-souris qui habite dans le logis de l’abbé.
« Cette maison durera jusqu’à ce que la fourmi ait bu la mer et que la tortue ait fait le tour de la terre » indiquait l’inscription en latin du portail.

La Chapelle Notre Dame de la Paix, c’est l’ancienne chapelle Saint Maudé de Nizon, démontée et reconstruite en 1957 par les habitants du Pouldu.

Côté ports, Doëlan est l’incontournable port de pêche, si pittoresque, très coloré grâce à ses bateaux et ses phares.

QUIMPERLE au riche patrimoine civil et religieux

La ville basse est celle des trois rivières. L’Ellé et l’Isole enserrent une petite île, berceau de la cité, depuis qu’au XIème siècle les Bénédictins y fondèrent l’abbaye de Sainte Croix. Là se trouvent les témoins de l’histoire religieuses et civile, les riches hôtels du quartier aristocratique et les maisons à pans de bois. La troisième, la Laïta, union des deux premières atteste par ses quais et belles demeures que l’activité portuaire y fut florissante.

La ville haute est caractérisée par l’intérêt et la diversité de ses édifices religieux.

LOCUNOLE, les roches du diable.

Sur la jolie route à flan de coteau, le cours d’eau se faufile sous un chaos de roches au milieu des bois. Voilà un site naturel exceptionnel, furieusement romantique et inquiétant ! On dit que seul le diable a pu donner aux roches ces formes si étranges.

En savoir sur cette destination, cliquez ici.

Pour les contacter par mail, cliquez ici.

Inscrivez-vous sur notre newsletter

Galerie

  • La campagne
  • La ville
  • La mer
  • Pont-Aven, hier
  • Le port
  • Les moulins
  • Nizon

Agenda

Partager la page

Office de Tourisme

3 rue des meunières
Ouvert du lundi au samedi
02 98 06 04 70