Site officiel de la Mairie

Contacter

Accueil /// La Mairie /// Cadre de vie /// Jumelages /// Hofgeismar

Hofgeismar

Historique du jumelage

En 1969 par l’intermédiaire de Madame Anne HASSELBACH et après diverses démarches, le Conseil Municipal de Pont-Aven, Monsieur Henri LE BERRE étant maire,
prend une délibération le 20 mai donnant un avis favorable au jumelage de Pont-Aven avec Hofgeismar considérant que les deux villes ont des activités semblables
sur les plans touristiques et artistiques ; le 11 juillet, le maire d’Hofgeismar Monsieur KUSKE confirme que son parlement a également pris une décision positive.

En 1970, le Comité de jumelage est constitué. Monsieur COURTET est le premier président. Dès le mois d’avril, une délégation de Pont-Aven se rend à Hofgeismar puis 13 personnes d’Hofgeismar viennent à Pont-Aven en septembre.

En 1971, des échanges se font entre jeunes agriculteurs, groupe folklorique, puis le 10 juin 1972, Monsieur LE BERRE et Monsieur KUSKE signent la charte à Hofgeismar officialisant le jumelage entre les deux villes.
Se succèdent alors de nombreux échanges entres habitants, sportifs, agriculteurs, cercles folkloriques et le 5 août 1973 la signature de la charte se fait à Pont-Aven.
Les années qui suivent voient de nombreux voyages organisés dans les deux sens dont le premier voyage scolaire en mai 1976 qui par la suite deviendra annuel. Les rencontres se font à la Fête des Fleurs d’Ajonc
et à la Viehmarkt mais aussi à la fête de la Hesse. Dès 1975 des sapeurs pompiers participent à la Sainte Barbe et y reviennent de temps en temps. Ils offrent en décembre 1978 une moto pompe portative. Plus tard des grands groupes
se déplaceront et ils signeront une charte en 1991.

En 1981 le collège Parc Moor reçoit les élèves de Grebenstein pour la première fois. Il s’y rendra par la suite à de nombreuses reprises.

A l’occasion du 10ème anniversaire, un autocollant est édité.

Au mois de mai 1986, le maire de Riec-sur-Bélon unissait par le mariage Ute Hermann, jeune fille d’Hofgeismar et Louis Le Clerch de Riec-sur-Bélon, après une rencontre lors du séjour à Pont-Aven d’un groupe de la ville allemande.

Les voyages et les rencontres se succèdent et les anniversaires (20ème, 30ème, 40ème) sont fêtés toujours dans les deux lieux (exposition de peintures, stands de spécialités locales…). Le dernier anniversaire, celui des 40 ans,
vous est comté dans le Bulletin Municipal de décembre 2013

Hofgeismar, présentation de la ville

Le nom « Hofgeismari » est mentionné pour la première fois en 1802 dans les documents officiels. Néanmoins, des recherches attestent un peuplement ininterrompu depuis 7000 ans environ.
Après sa christianisation, au début du 8° siècle, Hofgeismar dépend de l’évêché de Mayence. C’est de cette époque que datent les armoiries de la ville où figurent encore de nos jours « la route de Mayence » « das Mainzer Rad »
ainsi que les puissantes murailles fortifiées d’autrefois.

Outre la mairie, les principaux monuments sont l’église Altstädter Kirche , bâtie aux 12ème et 14ème siècles, remarquable
par son autel das Hofgeismarer Altar - la Steinerne Haus, maison de pierre, qui abrite aujourd’hui le musée de la pharmacie
- l’église Neustädter Kirche dans laquelle les huguenots réfugiés en Hesse ont pu, dès 1686, célébrer leurs offices religieux
avant d’édifier leur propres temples dans les villages où ils s’étaient établis - La Tour aux dés rappelle le sauvetage de la ville grâce
à ce jeu de hasard – le musée municipal, perle parmi les musées de la Hesse, avec ses nombreux départements :
histoire, peinture, archéologie - à peu de distance de là, la réserve naturelle du Sababurg propose également,
au pied du château de la Belle au Bois dormant, un musée de la chasse et de la forêt.

Après la découverte d’une source thermale en 1639, Hofgeismar acquiert le statut de ville d’eau et de cure, point de rencontre de tous les landgraves et princes hessans, jusqu’à la prise de pouvoir par la Prusse. Ses bâtiments baroques
abritent aujourd’hui l’Académie évangélique, un centre de séminaire, une école de formation en gériatrie, une maison de retraite et des logements pour les anciens. Chef-lieu de 1821 à 1972, la ville dépend actuellement du Landkreis
de Cassel et compte, depuis l’annexion des communes de Berberbeck, Carlsdorf, Friedrichsdorf, Hombressen, Hümme, Kelze et Schöneberg en 1970 et 1971, 17000 habitants pour une superficie de 8639 hectares environ.

Traversée par la Route des contes populaires d’Allemagne située à la lisière du Rheinhardswald, au cœur de la République Fédérale Allemande, la ville de Hofgeismar est facilement accessible par voir ferrée ou par les grands
axes autoroutiers proches de Francfort / Cassel et Cassel / Dortmund.Hofgeismar est jumelée depuis 1972 avec la ville française de Pont-Aven, depuis 1983 avec la ville autrichienne de Rosenau, depuis 1984 avec une deuxième
ville française, Maringues et depuis 1990 avec Bad Blankenburg, ville de la Thuringe allemande.

De grandes festivités telles la Foire et Fête traditionnelle du Viehmarkt en juin, le marché de Noël constituent des points forts de la vie de la cité. 180 associations organisent la vie culturelle et sportive de la ville et
offrent toute l’année un riche programme d’animations à la salle des fêtes municipale.

Hofgeismar procure à ses habitants comme à ses hôtes de passage un large éventail de loisirs et d’activités dans des domaines très variés allant du vol à voile à l’équitation ou à la pratique de la natation dans ses trois
piscines municipales. Les hôtels, les auberges, tout comme le camping municipal offrent de nombreuses possibilités d’hébergement.

Le comité de jumelage

JPEG - 297.7 ko
Comité jumelage été 2010
JPEG - 324.3 ko
Comité jumelage Septembre 2013
JPEG - 14.7 ko
Diaporama de la fête

Inscrivez-vous sur notre newsletter

Galerie

  • La campagne
  • La ville
  • La mer
  • Pont-Aven, hier
  • Le port
  • Les moulins
  • Nizon

Agenda

Partager la page

Mairie de Pont-Aven

29 rue Louis Lomenech
Pont-Aven
02 98 06 00 35