Histoire & Patrimoine

Accueil /// Histoire & Patrimoine /// Histoire /// L’arrivée de peintres /// Pont-Aven aujourd’hui

  • Vue générale prise du bois d’amour - noir et blanc
  • Vue sur Pont-Aven depuis le bois d’amour
  • Vue générale prise du bois d’amour - noir et blanc
  • Vue sur Pont-Aven depuis le bois d’amour

Pont-Aven aujourd’hui

Pont-Aven aujourd’hui, toujours cité des peintres.

Parallèlement, la municipalité aménage dans l’ancienne annexe de l’hôtel Julia, actuel hôtel de ville, trois salles d’exposition et la Société de Peinture lance un grand prix pour attirer à nouveau de jeunes peintres. Les expositions se succèdent, tout d’abord en 1960, un hommage à Emile Bernard, parallèlement à des présentations de peintres contemporains. Leur succès attire les visiteurs et chaque été, des rétrospectives mettent en valeur tel ou tel artiste de l’Ecole de Pont-Aven ; le public suit de plus en plus nombreux. La Société de peinture continue son entreprise ; Pont-Aven retrouve ses peintres illustres tandis que les contemporains ne pouvant plus se contenter des salles municipales essaiment dans la ville. C’est une nouvelle population de peintres qui, cette fois, tiennent boutique.

Un nouveau pôle d’attraction vient donc s’ajouter au site, le musée municipal bâti dans les dépendances de l’ancienne annexe de l’hôtel Julia. En 1986, plus de 100 000 visiteurs admirent l’exposition du centenaire « 1886-1986 – cent ans. Gauguin à Pont-Aven ». En plus de la collection permanente et des expositions temporaires, il présente un montage audio-visuel, une évocation historique de la ville, un centre de documentation. Fermé pour travaux depuis le 15 septembre 2012, le musée rouvrira ses portes dans l’ancien hôtel Julia – plus grand, plus beau, plus didactique – au début de l’année 2015.

Pour compléter la vocation d’accueil, des ateliers continuent de recevoir des artistes qui viennent ici chercher l’inspiration, s’imprégner de l’atmosphère qui suscita tant de vocations avant eux. Le temps du chantier de recréation du musée, l’accueil des artistes en résidence est momentanément interrompu mais reprendra à l’issue des travaux.

Ainsi avec son musée, les ateliers-résidences et ses 60 lieux d’exposition privés, Pont-Aven s’est résolument ancré dans sa vocation picturale. Les week-ends, aux vacances et en été, le village offre aux visiteurs le visage bariolé d’une ville dont la peinture est le pôle d’attraction.

Ouvert, toute l’année, pourrait-on dire. La raison en est, et c’est la nouveauté des deux dernières décennies, l’installation d’une petite colonie de peintres qui vit et travaille à Pont-Aven ; et expose aux côtés des galeries traditionnelles, dans leur propre atelier-galerie.

Inscrivez-vous sur notre newsletter

Galerie

  • La campagne
  • La ville
  • La mer
  • Pont-Aven, hier
  • Le port
  • Les moulins
  • Nizon

Agenda

Partager la page