Histoire & Patrimoine

Accueil /// Histoire & Patrimoine /// Patrimoine /// Patrimoine naturel /// Promenade Xavier Grall

  • Vue du port de Pont-Aven en aval
  • Vannes de moulin à Pont-Aven
  • Promenade Xavier Grall
  • Vue du port de Pont-Aven en aval
  • Vannes de moulin à Pont-Aven
  • Promenade Xavier Grall

Promenade Xavier Grall

Cet itinéraire piéton longe l’Aven et traverse un canal d’amenée au moulin de Poulhouars. Fleuri en toutes saisons, il est âvre de calme en plein coeur de la ville.

L’aménagement de la promenade

Cet itinéraire piéton longe l’Aven et traverse un canal d’amenée au moulin de Poulhouars. Le jardin, construit en 1985 sur un îlot prolongé d’un déversoir, situe la manière dont l’eau était distribuée. Les vannes sont encore en place. D’anciens escaliers de pierre jalonnent la promenade descendant des jardins privés. Les femmes s’y agenouillaient pour laver leur linge dans le cours de l’Aven.

Le poète Xavier Grall

Un médaillon en bronze de Françoise Trin et une stèle, également dessinée par Françoise Trin, réalisée par Padrig Le Goarnig à partir de pierres récupérées sur des chantiers de manoirs ou édifices bretons rendent hommage à Xavier Grall (1930-1981) au coeur de la promenade qui porte son nom.

Poète, écrivain et journaliste, auteur de nombreux textes sur la Bretagne parmi lesquels un recueil intitulé « Rires et pleurs de l’Aven ». Très attaché à sa terre natale, le symbole de la Bretagne, une hermine, côtoie l’écrivain sur le médaillon. Etabli dans un hameau de la campagne nizonnaise, cette promenade lui a été dédiée en 1985.

Fleuri toute l’année

Choyé par les jardiniers de la ville, cet itinéraire représente un havre de verdure et de calme dans le tumulte du centre ville. Le large choix des essences, qui agrémentent cette promenade, en fait un itinéraire fleuri toute l’année.

Une belle collection de plantes en fait un itinéraire qui change de visage au fil des saisons. Le choix des essences fait que, de la fin de l’hiver à l’automne, les floraisons se succèdent. Fleurs caduques et persistantes, fleurs, fruits ...

Des vivaces tels que des fuschias, des roses trémières aux couleurs variées, des magnolias, des ibiscus, des figuiers, des noisetiers, des orangers du Mexique odorants, rhododendrons, camélias, valérianes ornent le parcours.

Et de nombreuses plantes annuelles garnissent les parterres et les passerelles.

Le savant mariage de pierres, fleurs et eau courante fait que le site invite à la flânerie.

Dans le prolongement

Les chaos de l’Aven invitent à une halte. Aussi appelé "le poche menu", le tumulte créé par les chaos a donné son nom à un des moulins qui le juxte "le moulin du petit poulguin" - du breton Poul=trou et Guin=tumulte. Ces énormes blocs de granit, arrondis par l’érosion glaciaire, les pluies, les vents et surtout du courant de l’Aven, sont un terrain de jeux pour de nombreux visiteurs. Ils sont directement accessibles en 2 endroits dans la rue du Général de Gaulle.

Inscrivez-vous sur notre newsletter

Galerie

  • La campagne
  • La ville
  • La mer
  • Pont-Aven, hier
  • Le port
  • Les moulins
  • Nizon

Agenda

Partager la page